Bonnes adresses, Découvrir Nice, Restaurants

J’ai testé diner dans le noir sur la Côte d’Azur

10 novembre 2017

Il y a quelques semaines, j’ai testé le nouveau restaurant de Sophia antipolis. Plus qu’un repas, une expérience : diner dans le noir sur la Côte d’Azur .

Le concept est dans le titre : dîner dans le noir absolu.

Je vais vous raconter mon expérience mais avant tout clairement ça s’essaye !

Au départ, je vous l’annonce, on vous retire tous vos effets personnels et particulièrement ce qui peut être source de lumière.
Ainsi n’espérez pas tricher avec votre téléphone portable.

À partir de là, vous devez lâcher prise et faire confiance à votre serveur. C’est lui qui vous conduira à votre table puis vous servira tout au long du repas.

Preparez vous à vivre une expérience sensorielle et humaine unique !

L’entrée dans le noir …

Les premières minutes sont intenses. On se rend compte que finalement on ne connaît pas vraiment le noir absolu. Nous avons toujours un peu de lumière à laquelle nous raccrocher. Ici NON.
Je ne sais pas comment vous allez réagir, vous même ne le savez pas en réalité. C’est inédit !

Pour ma part, contre toute attente,  j’ai eu peur d’abord. Puis la sensation d’être enfermée. Une perte totale de repères qui décontenance.

Je me suis ensuite résonnée en me disant que c’était une salle de restaurant donc qu’il y avait forcément de la place.

Une fois assis, on prend petit à petit de nouveaux repères, on cherche les couverts, l’assiette,le verre etc.
On nous explique ensuite comment se servir à boire.

Pas evident mais on y arrive. En fin de compte, il faut être réfléchi et calme. Et ça fonctionne.

Le repas

Quand il est temps de manger, les choses se compliquent. J’ai personnellement ressenti tout au long du repas le besoin de toucher ce qu’il y avait dans mon assiette. Un moyen de tenter de reconnaître ce que j’allais manger avant de le mettre dans ma bouche.

Une fois dans la bouche, il n’est pas forcement évident de deviner ce que l’on mange. Les épices viennent compliquer la donne, mais cela rend le repas très intéressant.

Chacun a son avis, et tout le monde n’est clairement  pas d’accord.

Le contexte et la proximité des tables fait que l’on échange beaucoup avec les voisins. Assez convivial de ce fait.

Ce qui m’a également bluffé est la vitesse à laquelle les autres sens se décuplent. Il suffit finalement d’enlever un sens et les autres prennent le relais. Pourtant, la vue est de loin celui qu’on sollicite le plus.

Qu’a t’on mangé ?

À la fin du repas, on passe dans une salle adjacente afin de découvrir ce que l’on a mangé. Globalement, on ne s’est pas trop mal débrouillé !

Côté menu, je ne vais pas vous dévoiler ce que j’ai mangé mais les menus changent au fil des saisons. Des alternatives sont possibles pour les gens allergiques, ou qui n’aiment pas certains aliments.

Les tarifs

Côté tarifs, plusieurs menus vous sont proposés. Le premier commence à 39 euros pour 2 plats. Cela va jusqu à 75 euros incluant miniardises, entrée, plat, fromage, dessers, des boissons et meme des coupes de champagne.

En conclusion : cela change des restaurants classiques et  FONCEZ Y ! Faites vous votre propre expérience  car je pense que les sensations dépendent de chacun. Personnellement j’ai adoré, je me suis sentie effrayée d’abord puis rassurée en suite de voir que les autres sens prennent le relais. Un moyen aussi de comprendre  le monde des non-voyants et d’être encore plus admiratif de les voir évoluer dans une societe bien souvent inadaptée …

C’est où : Dans le noir – Hôtel Mercure Sophia -antipolis. Plus d’info

N’hésite pas à me laisser un commentaire si vous avez déjà testé dîner dans le noir sur la Côte d’Azur ou ailleurs. Dites moi ce que vous pensez de ce concept étonnant !

Retrouvez également mes avis sur d’autres chouettes restaurants comme la môme à Cannes, la Langouste à Nice ou encore la flibuste à Villeneuve louvet.

À bientôt 😉

Une niçoise

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

Laisser un commentaire